Un centre clinique et biologique agréé pour les activités d’assistance médicale à la procréation (AMP) existe au sein de la Polyclinique Majorelle, venant ainsi compléter ses nombreuses activités : une maternité (2800 accouchements par an), un service de néonatalogie (niveau 2 B), un service de chirurgie gynécologique et oncologique, chirurgie plastique reconstructrice et esthétique, chirurgie orthopédique, urologique, digestive, ophtalmologique.

Il se trouve au rez-de-chaussée de la clinique.
Il est ouvert du lundi au samedi, de 7h00 à 12h00.

MAJ-procreationRaisons de l’infertilité
Parmi les couples se formant en France, 12 à 15% connaissent des difficultés à concevoir un enfant. Les causes de cette infécondité concernent de façon équivalente les deux sexes. La fécondabilité naturelle de l’espèce humaine est de 25% par cycle féminin…lorsque le couple à moins de 30 ans.
Malheureusement la fécondité de la femme décroît très vite après 35 ans pour n’atteindre que 17% par cycle à 40 ans ! Par ailleurs nous constatons que la qualité spermatique de l’homme «moderne» baisse régulièrement depuis 30 ans !

Toutes ces raisons font que le centre d’AMP Majorelle reçoit environ 1500 couples par an pour envisager l’assistance médicale à la procréation.

Les techniques d’AMP comprennent :
La simple induction de l’ovulation, habituellement pratiquée par les gynécologues.
L’insémination intra conjugale ou avec sperme de donneur.
La fécondation in vitro.
La fécondation in vitro avec injection d’un spermatozoïde dans le cytoplasme de l’ovocyte.
La congélation des embryons.
Le transfert des embryons cryoconservés : TEC.

L’agence de la biomédecine (ABM) contrôle l’activité des centres d’AMP, donne les agréments, édite des recommandations, met à la disposition des praticiens et des patients un site internet d’information très complet. En savoir plus.

Une prise en charge pluridisciplinaire

Au centre d’AMP MAJORELLE les couples sont pris en charge par une équipe pluridisciplinaire : trois gynécologues et trois biologistes ayant un agrément AMP, trois techniciens spécialisés, une psychologue, quatre radiologues échographistes et le concours de nos confrères gynécologues, généticiens, urologues de la région. Les dossiers des couples sont examinés et discutés en réunion pluridisciplinaire hebdomadaire.

37% de grossesses cliniques après FIV et ICSI

Au centre d’AMP de la clinique Majorelle, pour les années 2009 et 2010 les taux de grossesses cliniques après FIV et ICSI et transfert d’embryon(s) frais (post ponction ovarienne) sont de 37% en moyenne.