Faire un don de sang placentaire pour combattre la leucémie

MAJ-donplacent
La banque du CHU de Nancy est la 11è banque de sang placentaire française. Elle s’est ouverte en 2012 au sein de l’unité de Thérapie cellulaire et tissus du CHU. Les prélèvements sont effectués au sein des maternités en convention avec cette banque, dont la Polyclinique Majorelle.
Ils s’effectueront après information des futures mères et leurs consentements dans les suites immédiates de l’accouchement.

La greffe de cellule souche issue de sang placentaire est une formidable alternative à la greffe de moelle osseuse pour tous les malades atteints de leucémie. Il est nécessaire de multiplier les unités conservées et Nancy participe ainsi à cet élan national pour augmenter les réserves.

Indolore et sans risque…

Ce prélèvement est complètement indolore, sans aucun risque pour la mère et le nouveau-né. Une fois prélevé, le sang subira une série de contrôles qualité pour vérifier l’absence de transmissions virales ou bactériennes, avant d’être cryoconservé au sein de l’unité de Thérapie Cellulaire.
Si le prélèvement est validé, des contrôles sérologiques et typage HLA sont réalisés chez la mère les jours suivant la naissance. Pour ne pas méconnaître certaines pathologies, un examen clinique aux 2 mois de vie de l’enfant permettra la validation définitive du prélèvement. Il sera alors inscrit au fichier national des dons de cellules souches. Pour tout renseignement ou prise de rendez-vous, tel : 03 83 94 43 22

Consentement pour le prélèvement, l’analyse et l’utilisation d’un don de sang de cordon :
voir le document en PDF
● Don de sang placentaire, entretien médical :
voir le document en PDF

● Vous pouvez également consulter le site de l’Agence de biomédecine :
http://www.agence-biomedecine.fr/Don-prelevement-et-greffe-de-sang,63

Pensez au don d’organes !
On y pense parfois, mais par manque de connaissance, on le fait très rarement. Résultat, la France doit faire face à une pénurie d’organes aptes à la transplantation ainsi qu’à la raréfaction des donneurs de sang, de plasma, de moelle osseuse et de plaquettes.

Afin de sensibiliser les donneurs, treize associations se sont regroupées au sein du collectif «Don de vie » et ont mis en place un site internet qui répond à toutes les questions que l’on se pose sur ce sujet.

En savoir plus sur le don d’organes avec l’Agence de biomédecine

  Retourner à la page d’accueil Maternité